LA CALYPSO (Jeanno)

 

 

 LA CALYPSO

 Navire océanographique

 

 

 

du Cdt Yves COUSTEAU

 

 HISTORIQUE

 

La Calypso était à l'origine un dragueur de mines à coque en bois construit avec cinq autres bateaux identiques pour la Royal Navy britannique par la Ballard Marine Railway Company de Seattle dans l'Etat de Washington, aux Etats-Unis. Elle était alors une BYMS (British Yard Minesweeper) Mark 1 Class Motor Minesweeper, dont la construction fut décidée le 12 août 1941 avec la désignation BYMS-26. Elle fut lancée le 21 mars 1942 et mise en service dans la Royal Navy en février 1943 comme HMS J-826. On l'affecta au service actif en mer Méditerranée, où un de ses jumeaux explosa. Reclassée comme BYMS-2026 en 1944, elle fut basée à Malte pour être finalement supprimée du Registre Naval en 1947.

Après la Seconde Guerre Mondiale, elle assura un service de ferry entre Malte et l'île de Gozo et fut rebaptisée du nom de la nymphe Calypso, dont l'île mythologique d'Ogygia était associée à Gozo.

Le milliardaire irlandais et ancien député Thomas Loel Guinness acheta la Calypso en 1950 et un de ses jumeaux pour la transformer en yacht de luxe. Cependant, il la loua à Cousteau pour un franc symbolique par an. Celui-ci la modifia alors à Antibes en un navire d'expédition et de base de soutien pour la plongée, de tournage et de la recherche océanographique. Elle passa ses premières années d'explorations dans les mers Rouge et Méditerranée pour le compte de sociétés privées, car elle était à l'époque le seul bateau océanographique indépendant. Elle transportait alors du matériel de pointe, y compris deux mini-sous-marins développés par Cousteau baptisées « puces de mer SP-500», une soucoupe de plongée « Denise SP-350» et des scooters sous-marins. Le navire fut également équipé d'une chambre d'observation vitrée située dans le nez à trois mètres sous la ligne de flottaison, et adaptée pour accueillir du matériel scientifique et une plateforme pour hélicoptère.

 

ACTUALITES

 

Le 11 octobre 2007, la Calypso quitte La Rochelle être remorquée vers le port de Concarneau afin d'être remise en état complètement. Le 12 octobre, le convoi arrive en baie de Concarneau et mouille en attendant la marée haute du soir pour rentrer dans le port vers 17h00. Elle a été montée sur la cale le 5 novembre, et, le 9 au matin, elle rejoint le hangar des chantiers Piriou où elle doit être restaurée.

Le travail de restauration sur la Calypso s'est arrêté en février 2009 en raison d'un différend entre les chantiers Piriou et l'Equipe Cousteau. Les architectes de cette dernière ont constaté des malfaçons dans la restauration. Selon Piriou, celle-ci les a conduits à effectuer des travaux supplémentaires non prévus dans le contrat initial de 1 737 000 € et estimés à 850 000 € qui n'ont pas été payés au chantier naval, qui a assigné en justice l'Équipe Cousteau. Le navire est désormais relégué dans un hangar de la société.

L'Équipe Cousteau dépose en 2010 auprès du ministère de la Culture une demande pour que le bateau soit classé « patrimoine national », ce qui lui permettrait d'avoir accès à des fonds publics.

 

 

TRISTE FIN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AU MUSEE OCEANOGRAPHIQUE DE LA PRINCIPAUTE DE MONACO

 

 

Votre serviteur de passage dans la Principauté en 2008,  je suis allé comme beaucoup voir le Musée de la Mer. Là, je suis tombé sur une maquette du célèbre bateau du Commandant Yves COUSTEAU,  qui est en fait un don d’un modéliste M Jean PINGUET en 2004, en voici quelques informations, et images.

 

Caractéristiques :     Echelle : 1/25ème  , Longueur 1,40 m, Poids : 25 kg, Temps : 3000 heures.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

---" Heureusement les modélistes sont là, pour redorer

un peu le blason de la Calypso "---

 

Jeanno

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les réactions

Avatar Commandant BOD

Quel HONTE de ternir ainsi l'image de ce bateau et de son célèbre Commandant par des histoires familiales et juridiques à n'en plus finir; Honte à eux TOUS. Ce navire est une ICONE et mérite qu'on en destitue la famille COUSTEAU pour la faire acquérir par l'Etat. Si le Commandant pouvait voir tout ça il serait véritablement dé-bal-lé...

Le 10-04-2015 à 16:33:42

Réagir


CAPTCHA